Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Repenser les économies africaines pour le développement

Jean-Christophe Boungou Bazika et Abdelali Bensaghir Naciri (sous la direction de). Repenser les économies africaines pour le développement. Dakar, CODESRIA, 2010, 252 p., ISBN : 978-2-86978-329-4

Number of visits: 1722

L’ouvrage « Repenser les économies africaines pour le développement » est publié dans un contexte historique particulier, celui du cinquantenaire des indépendances des pays africains. C’est l’occasion de procéder au bilan et de suggérer de nouvelles alternatives. Depuis leur indépendance politique, les pays du continent africain sont en quête de modèles de développement de leurs sociétés.

Aujourd’hui, après le constat de l’impasse dans laquelle se retrouvent les économies africaines, de nombreuses idées innovantes émergent et sont exprimées par les contributeurs du présent ouvrage pour édifier de nouvelles stratégies de développement. Celles-ci s’appuient sur l’expérience réussie des pays d’Asie et d’Amérique Latine, sur une nécessaire réforme de l’État et un engagement plus poussé de celui-ci dans l’impulsion du développement. Les intellectuels africains sont interpellés afin qu’ils assument leurs responsabilités en produisant des connaissances novatrices susceptibles d’être appropriées par les décideurs du public et du privé et par la société civile.

La question de l’industrialisation et de la diversification des économies africaines est de nouveau soulevée face à une spécialisation étriquée ayant accru leur vulnérabilité aux chocs et ayant marginalisé d’avantage le continent dans le commerce mondial. Une attention particulière mérite d’être accordée à ces milliers de micro-entrepreneurs qui constituent la dynamique des économies africaines. La stratégie d’intégration est de plus en plus considérée comme un élément incontournable pour le développement d’un continent constitué de pays de petite taille et en proie à une grande instabilité politique. La question du financement du développement revient à l’ordre du jour et de nouvelles idées sont émises pour mieux canaliser les ressources provenant des migrants ainsi que les recettes publiques, et bâtir un système monétaire et financier plus viable.

Jean-Christophe Boungou Bazika est Docteur d’Etat en sciences économiques, Maître assistant à la faculté des Sciences économiques de l’Université Marien Ngouabi (Congo Brazzaville). Il assume les fonctions de Directeur général du Centre d’études et de recherche sur les analyses et politiques économiques (CERAPE) au Congo Brazzaville. Il a publié plusieurs travaux sur les questions de développement, d’intégration, de pauvreté et d’entrepreneuriat.

Abdelali Bensaghir Naciri est Docteur en sciences économiques, enseignant-chercheur à la faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales, Université Hassan II – Mohammedia – Casablanca au Maroc. Il est l’auteur de plusieurs travaux de recherche, publications et communications nationales et internationales, dans les domaines de l’économie du transport, de la logistique et de l’économie internationale.

Texte intégral de l’ouvrage




Comments