Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Pr. Teresa Cruz e Silva (2005-2008)

Nombre de visites : 3561

Mozambicaine, Teresa Cruz e Silva est titulaire d’un doctorat en sciences sociales obtenu à l’Université de Bradford (Royaume Uni). Durant son cursus universitaire, alors qu’elle était inscrite dans une filière portant sur les questions de développement à l’Université Eduardo Mondlane de Maputo (Mozambique), elle a notamment travaillé sous la direction de Aquino de Bragança et de Ruth First. Actuellement professeur agrégé au Centre d’études africaines (CEA) et à la Faculté des lettres et sciences sociales à l’Université Eduardo Mondlane, elle a, dans le passé, été directrice du CEA et doyenne de la Faculté des lettres et sciences humaines. Elle est également chercheur au Centre d’études sociales Aquino de Bragança (CESAB) dont elle a été la directrice. Tereza Cruz e Silva est également active dans le réseau Femmes et droit en Afrique australe (WLSA), une ONG qui fait des recherches sur la situation juridique des femmes dans sept pays d’Afrique australe (Botswana, Lesotho, Malawi, Mozambique, Swaziland, Zambie et Zimbabwe). Membre du CODESRIA, elle a appartenu au Comité exécutif entre 2002 et 2008 et en a été la présidente entre 2005 et 2008.

Teresa Cruz e Silva est également membre de différents réseaux de recherche, de comité éditoriaux et scientifiques de plusieurs revues mozambiquaines et internationales ainsi que professeur invité dans différentes universités étrangères telles le Centre d’études africaines (CEA) de l’Université de Porto (Portugal), le Centre d’études sociales de l’Université de Coimbra (Portugal), l’Institut de philosophie et des humanités de l’Université de Campinas (Brésil) et du groupe d’études africaines, de culture et d’historiographie du LABTEO- Histoire de l’Université de Sao Paulo (Brésil). Enfin, en 2011 elle a été nommée, à titre étranger, membre de la section « Humanités » de l’Académie des sciences de Lisbonne (Portugal).

Ses centres d’intérêts de recherche portent notamment sur l’histoire sociale contemporaine du Mozambique et de l’Afrique australe, les mouvements de libération africains et le nationalisme, les réseaux sociaux, la religion et la société ; les identités sociales et de la jeunesse, les études sur la sécurité régionale et le genre. Parmi différents articles, chapitres de livres et livres qu’elle a publiés, figurent notamment les titres suivants :

- Sousa Santos, Boaventura. & Cruz e Silva, Teresa. (2004) (orgs) Moçambique EA Reinvenção da Emancipação sociale. Maputo : Centro de Formação Jurídica e Judiciaire ;
- Cruz e Silva, Teresa ; Araújo, Manuel & Cardoso, Carlos (orgs) (2005) ’Em Lusofonia Afrique : Historia, Democracia e Integração africana ". Dakar : CODESRIA ;
- Cruz e Silva, Teresa (2006) « Solidarité Réseaux comme entités pour résoudre les conflits ". Dans : Santos, Trindade et Meneses, Droit et justice dans une société multiculturelle : le cas du Mozambique. Dakar : CODESRIA ;
- Cruz e Silva, Thérèse, et ali. (2007) Representações e Práticas sobre Entre Sexualidade Jovens EA Feminização ne ASDI em Moçambique : Estudos de Caso pas Centro e Sul do País. Maputo : WLSA Moçambique ;
- Osório, Conceição. & Cruz e Silva, Teresa. (2008) Buscando Sentidos : Género e Sexualidade Entre estudantes Jovens ne ensino secundário, Moçambique. Maputo : WLSA Moçambique ;
- Cruz e Silva, Teresa. (2008) "Les évangéliques et la démocratie au Mozambique". Dans : Ranger, T.O. Évangélique Christianisme et démocratie en Afrique. Oxford : Oxford University Press,
- Osório, Conceição. & Cruz e Silva, Teresa. . (2009) Género e Governação locale : Estudo de caso na Província de Manica, distritos de Tmbara e Machaze. Maputo : WLSA Moçambique ;
- Cruz e Silva, Teresa (2010). Domaines public et privé et le rôle social des universités en Afrique. Dakar : CODESRIA

juin 2 2011



Commentaires