Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Innovation, Higher Education, and Research for Development (Atelier-rencontre sur l’efficacité de la R&D au niveau des politiques et pratiques institutionnelles en Afrique francophone)

8-9 octobre 2013, Dakar, Sénégal

Number of visits: 1434

OCDE/IHERD – CODESRIA - IRD

Logique et objectifs

Les stratégies de développement économique des pays africains doivent aujourd’hui prendre en compte le marché mondial de la connaissance, dont l’importance n’est plus à démontrer. L’intégration de l’éducation supérieure et de la recherche dans les politiques macroéconomiques, avec comme objectif de stimuler le renouveau technologique, en est une bonne illustration.

Les politiques actuelles en matière de Recherche et d’Innovation sont très différentes des pratiques antérieures, centrées sur les Sciences et Technologies. Leur particularité s’observe à trois niveaux-clés qui font écho aux besoins des pays africains :

- L’attention accordée à la nécessité pour les universités et les organismes publics de recherche de définir leurs agendas en tenant compte des besoins des sociétés ;

- La promotion du partenariat public-privé, considéré comme l’un des éléments-clés de la relation entre le monde économique et le secteur de l’enseignement supérieur et la recherche ;

- L’intégration, dans une logique systémique, aux réseaux régionaux et internationaux.

Ce dernier niveau, s’il peut sembler relativement simple, représente un défi à relever. Sa mise en oeuvre a révélé la nécessité, pour les décideurs publics, de comprendre en profondeur les conditions et le contexte d’implémentation des politiques d’innovation. La relation entre l’enseignement supérieur et l’innovation, pourtant fondamentale, est mal comprise et souffre d’un manque de connaissance et d’analyse. Ce domaine a toujours été une «boîte noire», dont les pratiques organisationnelles et les conditions de réalisation des recherches n’étaient pas jugées importantes pour les bailleurs de fonds. Le passage d’une approche linéaire à une perspective systémique et le besoin qui en découle en matière de coordination sectorielle et de gestion institutionnelle, imposent aux principaux bailleurs de fonds d’en savoir plus sur les organismes qu’ils financent. L’objectif étant de développer des mécanismes de financement efficaces.

Face à ces changements, majeurs, dans les politiques de recherche et d’innovation et dans l’enseignement supérieur en général, la gestion de la recherche et développement (R&D) et de l’innovation est devenue un domaine spécialisé au sein des agences de financement aussi bien que dans les institutions d’enseignement supérieur. C’est là que sont traitées les questions concernant la gestion des ressources financières, le lien avec les organismes de financement, la planification de projets, la mise en oeuvre, le suivi et l’évaluation des activités, ainsi que les publications, la diffusion de la recherche et, dans certains cas, la commercialisation de ses résultats.

Cet atelier-rencontre réunira entre 25 et 30 participants d’Afrique francophone pour échanger et réfléchir sur les transformations actuelles observées dans le secteur de la recherche et de l’enseignement supérieur, leurs effets sur l’activité de recherche, le leadership dans l’innovation et la gestion des ressources, ceci aux niveaux politique et institutionnel.

Les objectifs spécifiques de l’atelier sont les suivants:

- Identifier les manques et les points de tension organisationnels et politiques, qui luttent contre une gestion efficiente de la recherche et de l’innovation aux niveaux politique et institutionnel.

- Identifier les différentes options stratégiques qui peuvent combler ces manques et atténuer les tensions observées.

Les discussions de cet atelier seront orientées par les rapports conceptuels et les études de cas qui ont été produits dans le cadre du projet OECD/IHERD.

La participation à l’atelier se fait sur invitation. Les experts ciblés sont :

- Des décideurs publics ou des faiseurs d’opinion en matière de politique de recherche et d’innovation.

- Des académiques dans le domaine de l’innovation, enseignement supérieur et recherche pour le développement.
- Des directeurs ou managers de recherche issus de :

- * Institutions d’enseignement supérieur ;
- * Organismes publics de recherche ;
- * Organisations non gouvernementales actives dans le domaine de la recherche ;
- * Agences d’aide au développement qui soutiennent l’enseignement supérieur et la recherche.

Contacts:

Mme. Åsa Olsson, courriel: asa.olsson@oecd.org
M. Benjamin Buclet, courriel: benjamin.buclet@ird.fr

Documents de référence à discuter lors de l’atelier

- The evolving path for strengthening research and innovation policy for development. Ce rapport replace l’appui à la recherche dans un contexte plus large et décrit les mécanismes de financement de la recherche existant dans le secteur de l’aide au développement.

- Increasing the effectiveness of research and innovation management. Ce document présente les stratégies et perspectives que les pays en développement peuvent adopter pour renforcer leurs capacités à gérer de façon efficiente la recherche et l’innovation. Il se base sur l’expérience du Cambodge, Vietnam, Malaisie et Thaïlande, dont les études de cas ont été présentées lors de l’atelier rencontre de Kuala Lumpur en février 2013.

- Research and Innovation Management: Comparative Analysis of Ghana, Kenya, Uganda. A partir de l’expérience du Kenya, de l’Ouganda et du Ghana, cette analyse comparative présente différentes stratégies que les pays en développement pourraient adopter pour promouvoir une gestion efficace de la recherche et de l’innovation.
- Research Universities - Networking the knowledge Economy. – Numéro spécial publié par la revue “Studies in Higher Education, Society for research into Higher education” suite au séminaire international organisé conjointement par l’OCDE et le Centre for International Higher Education, Boston College en octobre 2012.

Tous ces documents sont disponibles à l’adresse :
http://www.oecd.org/sti/iherd-marseille-expert-meeting.htm



October 4 2013



Comments