Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Child and Youth Studies Program Conference
Conférence du Programme d’Etudes sur l’Enfance et la Jeunesse

From August 4-5, 2014 the Child and Youth Studies Program at CODESRIA organized its annual international conference on the theme ‘Youth, social movements and social networks in Africa.’

Du 4 au 5 Août 2014, le Programme d’Etudes sur l’Enfance et la Jeunesse du CODESRIA a organisé sa conférence annuelle internationale sur le thème «Jeunesse, mouvements sociaux et réseaux sociaux en Afrique.»

Number of visits: 362

Du 4 au 5 Août 2014, le Programme d’Etudes sur l’Enfance et la Jeunesse du CODESRIA a organisé sa conférence annuelle internationale sur le thème «Jeunesse, mouvements sociaux et réseaux sociaux en Afrique.» Cette conférence qui a eu lieu à Tunis, en collaboration avec le Laboratoire de Philab de l’Université de Tunis, a réuni 40 chercheurs de 12 pays africains. En plus d’un groupe spécial sur la jeunesse et les récentes transformations en Afrique du Nord, les participants ont présenté un éventail de questions allant de la jeunesse, des TICs et de la sexualité des jeunes à la participation de ces derniers dans les organisations politiques et de leurs perspectives économiques.

From August 4-5, 2014 the Child and Youth Studies Program at CODESRIA organized its annual international conference on the theme ‘Youth, social movements and social networks in Africa.’ Held in Tunis in collaboration with Laboratoire of Philab of the University of Tunis, the conference assembled forty (40) researchers from twelve (12) African countries. In addition to a special panel on youth and recent transformations in North Africa, participants presented on a range of issues ranging from youth and ICTs and youth sexuality to youth involvement in political organizations and the economic prospects of youth.




Comments