Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Avis de vacance du poste de Directeur du Bureau régional de l’UNESCO pour la Science et la Culture en Europe

Number of visits: 699

APERÇU DES FONCTIONS DU POSTE

Sous l’autorité générale de la Directrice générale et la supervision directe du Sous-Directeur général du Bureau de la planification stratégique (ADG/BSP) pour ce qui est de la gestion, de l’administration et de l’établissement des rapports, et en étroite consultation avec les sous-directeurs généraux (AOG) des secteurs des sciences exactes et naturelles et de la culture, le Directeur du Bureau de l’UNESCO à Venise sera chargé de développer, de gérer et de suivre le programme scientifique et culturel de ce bureau régional, ainsi que d’exercer un leadership intellectuel, stratégique et opérationnel en matière d’élaboration et d’exécution des plans de travail destinés à répondre aux besoins prioritaires de la région dans les domaines des sciences et de la culture, l’accent étant mis en particulier sur les pays d’Europe du Sud-Est et les initiatives en faveur des pays d’Europe centrale, en étroite coopération avec les autres entités de l’UNESCO présentes dans le Sud de la Méditerranée.

Il assurera également une gestion efficace et efficiente des ressources humaines et financières , de l’administration et des opérations du Bureau, conformément aux politiques et procédures de l’Organisation, y compris la mise en oeuvre de contrôles internes efficaces. En outre, le/la titulaire participera ou veillera à ce que le Bureau parti cipe à toutes les réunions et activités des équipes de pays des Nations Unies dans la région.
Le/la titulaire s’acquittera également de ce mandat sous la conduite du Comité directeur du Bureau et en suivant les avis du Conseil scientifique.

QUALIFICATIONS REQUISES

FORMATION
- Diplôme universitaire dans un domaine intéressant l’activité de l’UNESCO.

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
- Au moins dix (10) années d’expérience professionnelle à des postes de direction appropriés assortis de responsabilités croissantes dans le système des Nations Unies ou au sein d’autres institutions internationales ou nationales, y compris une vaste expérience des problèmes de développement en rapport avec les domaines de
compétence de l’UNESCO, acquise en association avec des organisations nationales ou internationales.
- Expérience des activités de plaidoyer, de la mobilisation de ressources et de la création de partenariats.

APTITUDES/COMPÉTENCES
- Adhésion au mandat, a la vision, a l’orientation stratégique et aux priorités de l’Organisation.
- Capacités en matière de leadership institutionnel et sens poussé de l’objectivité et de l’intégrité professionnelle, tact, diplomatie et finesse politique.
- Compétences avérées en matière d’administration et de gestion des ressources humaines et financières.
- Aptitude démontrée à la planification stratégique et à la gestion et, notamment, capacité de gérer de vastes programmes et des ressources financières, et d’exercer la supervision et le contrôle requis.
- Compétences en matière d’organisation et, notamment, aptitude à établir des plans et des priorités, a les mettre en oeuvre efficacement, et à concevoir des plans de mise en oeuvre.
- Aptitude à dialoguer avec un large éventail de partenaires de rang élevé, et expérience confirmée de l’établissement de partenariats et de la collecte de fonds.

L’UNESCO s’attache à promouvoir l’égalité des sexes et l’équilibre géographique au sein du Secrétariat.
En conséquence, les femmes sont vivement encouragées à se porter candidates, de même que les ressortissants d ’Etats membres non représentés ou sous-représentés. Les personnes handicapées sont également encouragées à postuler.
Une mobilité mondiale est requise, car les fonctionnaires sont appelés à exercer leurs fonctions dans d’autres lieux d’affectation, en vertu de la politique de mobilité géographique.

L’UNESCO NE PREND DE FRAIS À AUCUNE ÉTAPE DU PROCESSUS DE RECRUTEMENT.




Comments