Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


La contribution de l’Afrique et de l’Asie à la lutte contre le Fascisme et le Nazisme pendant la deuxième guerre mondiale

Symposium : Dans le cadre de la célébration du 70ème anniversaire de la fin de la deuxième Guerre mondiale Le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA), en partenariat avec l’Université Cheikh Anta Diop et l’Ambassade de la République Populaire de Chine au Sénégal, organise une table ronde sur « Le rôle des peuples d’Afrique et d’Asie dans la libération du monde du Nazisme et du Fascisme ». Cette table ronde se tient le 1er septembre 2015 à partir de 14H 30 à la salle Saint-Louis de l’hôtel NOVOTEL.

Number of visits: 793

Le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA), en partenariat avec l’Université Cheikh Anta Diop et l’Ambassade de la République Populaire de Chine au Sénégal, organise, dans le cadre de la célébration du 70ème anniversaire de la fin de la deuxième Guerre mondiale, un symposium sur le rôle des peuples d’Afrique et d’Asie dans la libération du monde du Nazisme et du Fascisme.

En effet, si la deuxième Guerre Mondiale (2GM) mérite son appellation, c’est bien parce qu’elle fut une guerre ayant impliqué plusieurs continents. En effet, les batailles se sont déroulées en Europe, en Afrique, et en Asie. Parmi les combattants il y avait de nombreux Africains et Asiatiques, pour beaucoup, sinon la plupart, enrôlés de force dans les armées française et anglaise. Il y avait les tirailleurs sénégalais qui étaient des soldats africains venant pour la plupart des colonies françaises, enrôlés dans l’armée française et envoyés pour combattre en Europe, en Indochine et ailleurs. L’armée britannique comportait elle aussi des soldats recrutés dans les colonies de la Grande Bretagne qui ont combattu en Birmanie, et ailleurs.

Cependant, il ne s’agit pas là de la seule forme d’engagement dans la 2GM pour les peuples d’Afrique et d’Asie. Les immigrés arméniens en France ont participé à la résistance contre l’occupation nazie de ce pays, et ont produit des héros tel que Manoukian. En Asie, le Japon, allié à l’Allemagne Nazie et de l’Italie fasciste de Mussolini, a occupé des vastes territoires en Asie et les peuples d’Asie ont eu à combattre pour se libérer de cette occupation japonaise.

Apres la 2GM, les anciens combattants ont rejoint les mouvements de libération anticolonialiste et anti-impérialiste, et ont ainsi contribué de manière significative à la décolonisation.

Ces faits ne sont que partiellement reconnus sur le plan international. Ainsi, si le rôle des ‘Tirailleurs Sénégalais’ dans la lutte contre le Nazisme et le Fascisme et pour la libération du monde est maintenant reconnu, on se rappelle peu souvent que la libération de l’Asie n’a pas été le seul fait de l’intervention des soldats européens, russes et américains dans la lutte contre l’Axe, avec des épisodes telle que le lancement de la bombe atomique à Hiroshima et Nagasaki.

Le fait que des soldats africains aient combattu en Indochine et à Burma a, par ailleurs, contribué au tissage de liens de solidarité entre les peuples de l’Afrique et de l’Asie, y compris par le biais du mariage. Plus fondamentalement, l’esprit de solidarité qui s’est manifesté lors de la Conférence de Bandung de 1955, et dont le 60e anniversaire vient d’être célébré en 2015, est en partie le résultat de l’expérience partagée des peuples du Sud du fait du colonialisme et de la 2GM. Par ailleurs, l’esprit de Bandung est l’expression d’une volonté commune des peuples du Sud de s’affranchir définitivement de la domination de pays du Nord, dont l’ex Union Soviétique et le Japon.

Objectifs du Symposium

L’objectif principal de ce symposium est de faire ressortir et de faire connaitre l’importance de la contribution des peuples d’Afrique et d’Asie dans la lutte contre l’Axe et la libération du monde contre toutes les formes de domination coloniale et impérialiste.

Format De l’évènement

L’évènement sera organisé sous la forme d’un symposium international avec des présentations de chercheurs spécialisés sur les questions relatives à la 2GM, soit en tant qu’historiens, soit en tant que spécialistes des relations internationales.
Le symposium serait une occasion d’engager une discussion critique sur le rôle du Sud dans la libération du monde, et de célébrer le 60e anniversaire de la Conférence de Bandung à Dakar.

Partenaires

  • Le CODESRIA
  • L’Université Cheikh Anta Diop
  • L’Ambassade de la République Populaire de Chine a Dakar

Date et heure prévues du Symposium

  • 1 Septembre 2015, de 15h à 18h

Lieu : Novotel, Dakar

Participants

Les participants seront au nombre de 30, dont notamment:

  • Des chercheurs ;
  • Des anciens combattants ;
  • Des représentants du gouvernement du Sénégal et des organisations internationales basées au Sénégal ;
  • Des membres du corps diplomatique ;
  • Des membres de la société civile ;
  • Des représentants des medias ;
  • Des étudiants.

Résultats attendus

  • Une meilleure connaissance du rôle joué par l’Afrique et l’Asie dans la libération du monde de la domination nazie et fasciste pendant la 2GM ;
  • Un échange d’expériences entre chercheurs d’Afrique et d’Asie sur cette question ;
  • Une prise de conscience par la jeunesse de la nécessité de connaitre davantage les expériences des luttes menées dans le Sud, et de préserver la mémoire des luttes héroïques des peuples d’Afrique dans les grands combats de dimension mondiale ;
  • Un rapport et, éventuellement, une publication des actes du symposium.

Programme

15H00 à 15h20, Mots de Bienvenue :

  • CODESRIA
  • Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD)
  • Ambassade de Chine
  • Représentant du Gouvernement du Sénégal

15h20 à 15h45 : Discours inaugural :

Professeur Iba Der Thiam, député et ancien Vice-Président de l’Assemblée nationale du Sénégal ; Coordonnateur général du projet d’écriture de l’Histoire générale du Sénégal

15h45 à 16h00 : Témoignages d’anciens combattants

16h00 - 18h00 Symposium

Modérateur : Professeur Ibrahima Thioub, Recteur de l’UCAD intervenants :

  • Professeur Penda Mbow, Ministre, Représentante personnelle du Président de la République à l’OIF, Professeure à l’UCAD ;
  • Professeur Rokhaya Fall, Membre du Comité exécutif du CODESRIA ; Professeure à l’UCAD
  • Professeur Mor Ndao, UCAD
  • S.E. Monsieur l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Sénégal

Discussion générale

18h00 à 19h00 COCKTAIL




Comments