Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Les sciences humaines et sociales au Sénégal : une évaluation critique

Les sciences humaines et sociales au Sénégal : une évaluation critique. Mame-Penda Ba et Jean Alain Goudiaby. CODESRIA, Dakar, 2016, 92 p., ISBN : 978-2-86978-695-0

Number of visits: 1206

Malgré les dynamiques d’innovation, d’engagement et de performance qui se créent ou se maintiennent au sein des universités publiques sénégalaises, l’univers des sciences humaines et sociales connait aujourd’hui des défaillances diverses et cumulatives. L’individualisation de la recherche, mais aussi la prise en charge moindre de certains questionnements renforcent la faible adaptation de l’enseignement aux besoins de la société. La recherche, tout comme l’enseignement, deviennent individualisés et cloisonnés. Par conséquent, on observe, au carrefour de l’enseignement et de la recherche, un triple enfermement géographique, épistémologique et thématique.

Cette recherche analyse les réalités complexes de l’université sénégalaise et propose qu’une vision soit donnée et que des moyens soient trouvés pour un développement harmonieux des sciences humaines et sociales (SHS), dans un contexte de réformes de l’enseignement supérieur et de la recherche au Sénégal.

L’essor de l’université sénégalaise passera nécessairement par une démarche globale intégrant la recherche et l’enseignement dans le continuum d’une approche collaborative et pluridisciplinaire.

Mame-Penda Ba est maître de conférences agrégée en science politique à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal).

Jean Alain Goudiaby est enseignant-chercheur et Directeur de la Pédagogie et des Réformes à l’Université Assane Seck de Ziguinchor.




Comments