Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Libérez Dr Homa Hoodfar, Professeur d’Anthropologie à l’Université Concordia, Montréal, Canada

Number of visits: 176

Chères/Chers collègues, membres de la communauté académique

Dr. Homa Hoodfar, professeure dûment respectée de l’Université Concordia, à Montréal, a été arrêtée et est détenue à la prison Evin de Téhéran, le lundi 6 juin 2016. Elle était en visite familiale en Iran.

D’origine iranienne et de nationalités canadienne et irlandaise, Prof. Hoodfar est une anthropologue du Moyen-Orient de renommée internationale, qui a publié de manière extensive. Elle enseigne, depuis 1991, au Département de Sociologie et d’Anthropologie de l’Université Concordia à Montréal, Canada. Elle a publié de nombreux ouvrages et articles sur des questions de genre et développement, le droit musulman de la famille, les réfugiés, l’économie informelle, le code vestimentaire musulman, le genre dans les politiques électorales. Elle a effectué des recherches anthropologiques en Égypte, en Iran, au Pakistan, en Afghanistan et au Canada. Elle est également engagée dans des réseaux de recherche tels que Femmes sous lois musulmanes et Shirkat Gah.

Nous prions les autorités iraniennes d’autoriser Dr Hoodfar à avoir immédiatement accès à sa famille et à son avocat ; de veiller à ce qu’elle dispose des médicaments nécessaires au traitement de son affection neurologique ; et enfin de la libérer et de lui restituer son passeport.

Pour plus d’information, veuillez consulter la page web dédiée à sa libération

<www.homahoodfar.org>;

.

C’est pour faire libérer Homa Hoodfar, notre collègue et amie, que nous menons cette campagne et sollicitons votre soutien.

Nous vous serions infiniment reconnaissante de bien vouloir :
- Signer la pétition académique en ligne (elle a recueilli plusieurs milliers de signatures) sur la page web

<www.homahoodfar.org>;

;
- Faire circuler la pétition pour signature parmi les collègues ;
- Ecrire aux autorités iraniennes et de celles de l’Irlande, du Canada, dont elle détenait les passeports, pour sa libération effective et inconditionnelle.
Nous avons mis en ligne plusieurs déclarations dont celles du Réseau international de solidarité Women Living Under Muslim Laws (Femmes sous lois musulmanes), ainsi que des modèles de lettres aux autorités iraniennes, irlandaises et canadiennes), les instructions et les informations pour les médias sociaux. Pour toute action, nous vous prions d’utiliser le site : http://www.homahoodfar.org/#!get-involved/b9yv6
En raison des circonstances, nous vous prions de ne pas rajouter d’autres détails ou de changer la lettre et de mettre en copie à tous les courriers électroniques et les lettres adressées aux autorités.
Nous vous remercions d’avance de vos gestes de solidarité.

Dr. Fatou Sow
International Director
Women Living Under Muslim Laws, International Coordination Office




Comments