Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا
Dans la meme rubrique

Document(s)
⋄ MRI Budget Breakdown_Frç
⋄ MRI Budget Breakdown_Eng
⋄ IDENTIFICATION FORM
⋄ FORMULAIRE D’IDENTIFICATION


L’Initiative de Recherche pour la Construction du sens (MRI) - Appel à candidatures spécial pour des réseaux de recherche Afrique-Diaspora : Programme d’appui de la diaspora africaine aux universités africaines

Date limite de soumission de candidatures : 30 Avril 2019
Questions et demandes de renseignements : submission@codesria.org

Nombre de visites : 4293

Créé en 1973, le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA) a pour objectif de promouvoir les travaux de recherche en sciences sociales des chercheurs africains et de la diaspora dans le but de contribuer à une meilleure compréhension de l’Afrique et de sa place dans le monde. La motivation est qu’une connaissance plus approfondie du continent est nécessaire aux efforts pour en faire un endroit meilleur pour ses peuples et sociétés.

En 2017, le CODESRIA a introduit l’Initiative de Recherche pour la Construction du sens (MRI) comme son véhicule principal de soutien à la recherche. A l’instar des précédents outils d’appui à la recherche, le MRI appuiera des recherches qui contribuent à l’imagination, la planification et au façonnement de futurs africains. Un des objectifs de cette innovation est d’accroître la lisibilité et la visibilité de la recherche soutenue par le Conseil en réduisant le nombre d’outils déployés dans le passé.

L’adoption de MRI marque un réengagement du CODESRIA pour les tâches d’interprétation et d’explication qui lui ont permis de produire des travaux innovants sur des questions telles que la démocratisation et la réforme économique en Afrique. L’Initiative se distingue par un soutien renforcé aux chercheurs et leur meilleure implication dans les activités du Conseil. Elle offre systématiquement aux chercheurs des opportunités plus variées de présenter leur travail, notamment à travers la publication de livres, d’articles de revues et de notes politiques.

Appel à candidatures spécial pour des réseaux de recherche Afrique-Diaspora

Soutenu par Carnegie Corporation of New York (CCNY), le CODESRIA lance cette initiative spéciale MRI sous le Programme d’appui de la diaspora africaine aux universités africaines. L’objectif général de ce programme est de mobiliser la diaspora universitaire africaine pour contribuer au renforcement des universités africaines et aider à former une nouvelle génération d’universitaires en sciences sociales et humaines. Le programme cherche à mettre à contribution la diaspora universitaire africaine pour relever les défis académiques adéquats à la formation doctorale et postdoctorale en sciences humaines. L’expansion et la croissance rapide des universités africaines ont entraîné une demande accrue de formation doctorale que de nombreuses universités n’ont pas été en mesure de satisfaire de manière adéquate. Compte tenu du temps nécessaire pour renforcer ce type de capacité, attirer les chercheurs de la diaspora africaine constitue une mesure intermédiaire pour répondre à cette demande. Les rôles que ces derniers pourraient jouer sont entre autres : l’enseignement, la supervision des étudiants, l’élaboration de programmes d’études, la conduite d’ateliers et la collaboration avec des facultés et des étudiants en recherche.

L’important défi reste la création de cadres institutionnels qui facilitent cette collaboration et la rendent bénéfique pour toutes les parties impliquées, y compris les universités africaines, leurs professeurs et leurs étudiants, ainsi que les universitaires de la diaspora et leurs institutions d’origine. C’est dans le but de faciliter cette collaboration que le CODESRIA, grâce au financement du CCNY, lance cet appel pour la constitution de 8 initiatives de recherche comprenant chacune d’une part, des professeurs de la diaspora et d’autre part des enseignants et étudiants des universités africaines pour mener des travaux de recherche sur des thèmes spécifiques. Ce projet pilote porte sur les pays suivants : le Ghana, le Nigeria, le Kenya, l’Uganda, la Tanzanie, et l’Afrique du Sud. Seules les candidatures provenant des universités africaines des pays mentionnés seront considérées. Le but de cette collaboration est de produire des connaissances, d’établir des liens de partenariat durable au-delà de ce projet et de faciliter le transfert de compétences.
Principaux critères de sélection : Les projets financés dans le cadre de cette initiative doivent répondre à la plupart des critères suivants :

  • Proposer des recherches sur des questions importantes des réalités sociales africaines relevant des thèmes prioritaires du plan stratégique du CODESRIA ;
  • Interroger clairement les aspects déroutants des réalités sociales de l’Afrique et sa position dans le monde ;
  • Se fonder sur une réflexion approfondie des réalités sociales et de l’histoire du continent
  • S’engager de manière constructive et rigoureuse avec les futurs africains ;
  • Etre théoriquement ambitieux avec l’objectif précis de proposer des voies innovantes pour comprendre les réalités sociales africaines ;
  • Explorer les multiples contextes spatio-temporels et sectoriels dans lesquels cela contribue au processus de création de sens
  • Démontrer une connaissance des savoirs déjà produits par le CODESRIA.
    Thèmes prioritaires : Toutes les candidatures doivent aborder les thèmes prioritaires ou les thématiques transversales du CODESRIA pour 2017-2021 :
    1. Processus démocratiques, gouvernance, citoyenneté et sécurité en Afrique : défis de la sécurité et les moyens de les aborder : justice transitionnelle ; démocratisation ; citoyenneté et migration ; état de droit et droits humains ; processus de gouvernance et mécanismes locaux, nationaux et internationaux ; langue, frontières changeantes et configurations des états et communautés.
    2. Ecologies, économies et sociétés en Afrique : foncier ; gestion des ressources naturelles ; changement climatique ; changement démographique ; urbanisation ; sécurité alimentaire et pauvreté en Afrique ; et innovation technologique ainsi que les interactions des populations humaines avec le reste de l’environnement en Afrique, leurs formes, histoires, trajectoires et impact sur un large éventail de secteurs y compris les économies en plein essor du continent
    3. Les dynamiques de l’enseignement supérieur dans une Afrique en mutation : le rôle de l’enseignement supérieur dans la transformation économique et politique en Afrique, la transformation rapide du paysage de l’enseignement supérieur africain, la réforme de l’enseignement supérieur africain et les innovations dans le leadership de l’enseignement supérieur

Thèmes transversaux : Les candidats doivent mentionner dans leurs propositions l’uns des thèmes transversaux suivants : : genre, générations, inégalités, ruralité et urbanité, mémoire et histoire, ainsi que futurs et alternatives.

Composition des groupes : Chaque groupe doit être composé de 4 à 5 membres comme suit : 1 chercheur sénior de la diaspora ; 1 enseignant chercheur et 2 à 3 étudiants d’une université basée dans l’un des pays suivants : Ghana, Nigeria, Kenya, Uganda, Tanzanie, et Afrique du Sud. Chaque groupe constitué doit contenir au moins deux femmes universitaires.

Comment postuler : Les candidats intéressés par cette initiative doivent soumettre une demande contenant les documents requis qui suivent en format Word. Veuillez noter que les dossiers de candidature incomplets ne seront pas pris en compte.

Une proposition avec les sections suivantes clairement intitulées : introduction ; état des lieux et contextualisation de la question ; brève revue de la littérature et/ou des hypothèses concurrentes ; étude des concepts et de la méthodologie de recherche ; apport théorique ; pratique de l’étude et plan de recherche et un bref tableau récapitulatif du budget demandé. . Les propositions sous format Word ne devrait pas excéder 10 pages (type de police : Times New Roman ; taille de police : 12 ; espacement des lignes : double).

Budget : Le budget détaillé du projet doit être élaboré suivant le modèle joint à cet appel à candidatures. Le montant maximal d’une subvention accordée est de 30.000 USD sachant qu’un MRI mis en œuvre a une durée de vie stricte de 16 mois. Noter que le CODESRIA financera directement les ateliers de lancement et final.

Plan de travail détaillé à fournir : Une Table des matières annotée d’une page pour les articles scientifiques à produire comme livrables du projet (CODESRIA exige 2 articles)

Une lettre d’accompagnement avec les détails suivants : nom complet, email, numéros de téléphone, adresse physique de tous les membres du groupe.

CV des membres du groupe, comprenant les adresses complètes

La date limite de soumission des candidatures est fixée au 30 Avril 2019. La notification des résultats à l’issue du processus de sélection sera faite le 30 Juin 2019. Les candidats qui n’ont pas reçu de notification à cette date devraient considérer que leurs candidatures n’ont pas été retenues. Toutes les demandes doivent être envoyées à travers le système de soumission à partir du lien suivant : https://www.codesria.org/submission.
Pour plus d’informations sur les MRI du CODESRIA, veuillez contacter :

Research Program
CODESRIA
BP 3304, CP 18524
Dakar, Senegal
Tel : +221 - 33 825 9822/23
Fax : +221- 33 824 1289
E-mail : mri@codesria.sn
Website : http://www.codesria.org

février 25 2019



Commentaires