Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Perspectives africaines sur la mondialisation, le terrorisme et le développement

Perspectives africaines sur la mondialisation, le terrorisme et le développement. Samir Amin, Mahmood Mamdani & Fatou Sow. Kampala, CODESRIA, décembre 2004, 62 p., ISBN: 2-86978-148-2

Number of visits: 836

Ce volume réunit trois conférences de grande qualité délivrées par des universitaires de renommée. Ces conférences ont constitué un des moments forts de la 10e Assemblée générale du CODESRIA qui s’est tenue en 2002, à Kampala, Ouganda. Les conférences, qui sont parties intégrantes de l’Assemblée générale triennale du CODESRIA, sont présentées par d’éminents universitaires, dont le travail a largement contribué à façonner le paysage intellectuel africain. La Conférence Claude Ake, traditionnellement réservée au président sortant du Comité exécutif, a été livrée par Mahmood Mamdani. L’auteur a, entre autres, développé une perspective africaine du 11 septembre, en faisant remarquer que les racines du terrorisme sont à rechercher en Amérique, et dans l’épisode de la guerre froide. Il a également souligné le rôle du « culture talk » dans l’émergence du terrorisme. Ce même thème est également celui de la Conférence Cheikh Anta Diop délivrée par Samir Amin. Celui-ci nous en donne un aperçu critique, ainsi qu’une exploration des diverses alternatives à la mondialisation néolibérale et au militarisme. La Conférence Léopold Sédar Senghor a été honorée par la présence de Fatou Sow, qui a souligné le besoin de redéfinition du développement africain selon une perspective qui tient compte du genre. Elle a également regretté la lenteur de la procédure d’intégration des femmes dans les différentes sphères d’activités, malgré le fait que les femmes ont acquis le droit de cité ; « les femmes ont le droit d’avoir des droits », dit-elle.

Samir Amin est un éminent professeur d’économie politique du développement. Il est le directeur du Forum du Tiers-Monde. Samir Amin enseigne l’économie à l’Université de Poitiers, Paris et Dakar. Il a beaucoup publié sur le droit, la société civile, le socialisme, le colonialisme et le développement, particulièrement en Afrique et dans le monde arabe et islamique. Parmi ses nombreuses publications figurent Eurocentrisme (1988), L’empire du chaos (1991) et Au-delà du capitalisme (1998).

Mahmood Mamdani est originaire de Kampala, Ouganda. Il a enseigné à l’Université de Dar-es-Salam, de Makerere, à l’Université du Cap. Il est à présent professeur de science politique à Herbert Lehman et directeur de l’Institut des études africaines à l’Université de Columbia, New York. Son ouvrage intitulé Citizenship and Subject: Contemporary Africa and the Legacy of Late Colonialism figure parmi les « 100 meilleurs livres du XXe siècle », et a aussi reçu le Prix Herskovitz de l’Association américaine des études africaines pour « le meilleur livre sur l’Afrique publié en langue anglaise en 1996 ». Mahmood Mandani fut le président du comité exécutif du CODESRIA de 1999 à 2002. En 2001, il a été l’un des neuf orateurs lors du centenaire du Prix Nobel de la paix.

Fatou Sow, sociologue de nationalité sénégalaise, est chercheuse au Centre national de la recherche scientifique en France. Elle est également professeur au Département des sciences sociales à l’Institut fondamental d’Afrique noire/Cheikh Anta Diop (IFAN), Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal, où elle dispense des cours sur genre et développement à la Faculté des lettres. Ses publications portent sur les questions de développement. Elle est particulièrement intéressée par les questions touchant aux femmes africaines et aux relations de genre dans la culture et les systèmes économiques africains.




Comments