Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Programmes sur les libertés académiques et les droits humains

Le Programme sur les libertés académiques et les droits humains est un
des programmes centraux du Conseil, faisant partie d’un des principaux
mandats de la Charte du CODESRIA la promotion et la protection de la
liberté académique et des droits humains des chercheurs.

Nombre de visites : 6782

Il a été crée
en 1994 en tant que domaine d’attention spécifique et spécial pour
répondre au besoin de protection du droit à une libre recherche
scientifique, au moment où les contextes socio-économique, politique
et de recherche étaient de moins en moins favorable à la recherche.

A travers son réseau de chercheurs basé dans les universités
africaines sur tour le continent, le Programme assure le suivie et
l’établissement de rapports sur l’état de la liberté académique en
Afrique. Il cherche à promouvoir le développement de la liberté
académique en Afrique, en soutenant des initiatives locales à cette
fin et en encouragent le dialogue et les concertations entre les
universitaires, les autorités universitaires, l’Etat, la société
civile et les bailleurs de fonds. Un fond de défense juridique est
entretenu pour assister les enseignants d’université et autres
assistance temporaire aux chercheurs en situation de détresse.

Depuis le lancement du Programme, une trentaine de conférences et
concertations nationales et régionales ont été organisées à travers
les différentes régions de l’Afrique, avec un nombre de participants
oscillant entre 40 à 100 personnes. Le Programme a publié également un
rapport intitulé Etat de la liberté académique en Afrique. En autre,
plusieurs livres ont été publiés sur des expériences nationales, des
questions thématiques et des problématiques sectorielles, y compris
les expériences des chercheurs au sein de l’université, la citoyenneté
des intellectuelles, les défis à l’autonomie de l’Université, et le
système d’évaluation critique par les pairs dans l’Université.

Uns des aboutissements des différentes activités menées dans le cadre
de ce programme, a été l’obtention par le CODESRIA du statut
d’observateur auprès de la Commission africaine des droits de l’homme
et des peuples (CADHP) . Le Conseil est également membre du Comité
directeur du Réseau international de défense des chercheurs en danger,
et entretient des liens très étroits avec les mouvements démocratiques
et des droits de l’homme sur le continent.

Pour savoir s’il existe actuellement un appel à candidatures concernant le Programme sur les libertés académiques et les droits humains, veuillez consulter la rubrique <rubrique7>. Pour tous renseignements complémentaires sur le Programme sur les libertés académiques et les droits humains, envoyer une message à cette adresse :
<contact49>

novembre 25 2009



Commentaires