Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Mshai S. Mwangola

Membre

Nombre de visites : 293

Le Dr S. Mshaï Mwangola est chercheure en littérature orale et titulaire d’un doctorat en études sur la performance de la North- western University (États-Unis) et d’une maîtrise en arts créatifs de l’Université de Melbourne (Australie). Elle est aussi titulaire d’une licence en éducation de l’Université Kenyatta (Kenya). Jusqu’en juin 2016, elle était membre de la faculté de recherche et d’enseignement de l’African Leadership Centre, où elle continue d’occuper un poste de professeur auxiliaire. Auparavant, Mwangola a travaillé comme stratégiste en planification académique au sein de l’unité de planification académique de la faculté (projetée) des arts et des sciences (Afrique de l’Est) de l’Université Aga Khan.
Le travail intellectuel de Mwangola se caractérise par sa pratique de la performance comme moyen de donner un sens à des fins de plaidoyer, de recherche et de pédagogie. Elle s’investit dans l’utilisation des arts créatifs, en particulier du récit incarné, comme moyen de travail intellectuel et collectif. Adepte de la littérature orale, elle est également directrice de théâtre et le récit est un genre qu’elle affectionne. Mwangola se concentre sur la culture, les arts, le théâtre et la performance dans ses recherches, son enseignement et son engagement avec les politiques. En 2017, elle a co-fondé ’The Orature Collective’, dont le volet artistique, ’The Performance Collective’, propose un club de lecture mensuel ouvert à tous au café Point Zero au cœur du quartier central des affaires de Nairobi ; ainsi que The Elephant, une plateforme multimédia intellectuelle en ligne.
Elle est membre fondateur du conseil d’administration d’Uraia Trust (le plus grand programme national non étatique d’éducation civique du Kenya), qu’elle préside depuis 2013. Elle poursuit également, sous différentes formes, son soutien à la société civile. En tant que membre du Creative Economy Working Group, elle poursuit son travail avec d’autres acteurs non étatiques dans des initiatives politiques dans le domaine culturel. Elle a siégé pendant deux mandats au conseil d’administration du Centre culturel du Kenya – la plus ancienne institution culturelle étatique – qu’elle a présidé pendant quatre ans.

juin 24 2019



Commentaires