Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Enfants et jeunes dans le processus de travail

2004

Nombre de visites : 1142

A travers l’Institut sur l’enfance et la jeunesse, les chercheurs africains sont invités à contribuer à une meilleure compréhension des sources, des dynamiques et des conséquences de l’exploitation de la force de travail des enfants et des jeunes dans l’Afrique contemporaine. Certaines des premières évidences de l’exploitation à laquelle sont soumis les enfants et les jeunes ont été tirées du phénomène des enfants de la rue et des jeunes urbains marginalisés qui sont différemment catégorisés mais tout aussi vulnérables aux abus et l’exploitation par les adultes ; ces abus comprennent la mendicité organisée, le travail manuel, le travail occasionnel, l’apprentissage, objets sexuels, et la vente à la sauvette. Par conséquent, des preuves ont été accumulées qui indiquent que le recrutement et l’utilisation systématiques des enfants et des jeunes dans les « sweatshops », jusque là considérés propres aux pays de l’est asiatique et d’Amérique Latine orientés vers l’exportation est très présent en Afrique en tant que lieu de production d’objets de consommation à faible coût de production accroissant la compétitivité et la marge de profit. De plus, il apparaît aussi que des réseaux en pleine expansion de commerce d’enfants et de jeunes dans l’agriculture de plantations sont en place dans différentes parties du continent. Ce commerce du travail des enfants est à l’origine du trafic transfrontalier de jeunes personnes ; ce trafic a été dopé ces derniers temps par la forte hausse du commerce informel dans le travail domestique et impliquant le recrutement d’enfants et de jeunes d’un pays pour travailler comme domestiques dans d’autres pays dans des conditions qualifiées d’équivalentes à l’esclavage moderne. Les difficiles conditions économiques qui prévalent à travers le continent, associées à l’expansion des limites de pauvreté et d’informalisation, les conséquences majeures des conflits violents, le problème grandissant des réfugiés et personnes déplacées, le développement du tourisme, et l’impact dévastateur de la pandémie du VIH/sida ont contribué à l’accentuation de la vulnérabilité des enfants et des jeunes à l’exploitation par le travail. L’émergence du phénomène de familles et de ménages dirigés par des enfants et le rôle que ceci joue dans le déploiement accru d’enfants et de jeunes dans le marché du travail a été mis en évidence.

Ces développements constituent des éléments importants sur lesquels les participants à l’Institut sur l’Enfance et la Jeunesse sont invités à prêter attention avec une perspective d’approfondir les connaissances sur les dynamiques contemporaines de l’exploitation du travail des enfants et des jeunes, aussi bien que les différentes formes d’abus associées au processus. Ce faisant, les participants seront encouragés à entreprendre une évaluation critique de la littérature produite sur les enfants et la jeunesse dans le marché du travail ; contribuer d’une manière substantive au questionnement des approches théoriques/conceptuelles et développer de nouvelles perspectives ; rassembler de nouvelles données empiriques ; fournir des interprétations nouvelles des données existantes ; s’adresser au flou méthodologique qui caractérise la plupart de la recherche menée sur l’exploitation des enfants et des jeunes dans le marché du travail ; apporter une perspective historique sur le rôle des enfants dans le marché du travail ; évaluer les coûts économiques et les bénéfices de l’éradication du travail des enfants ; explorer les directions vers lesquelles la tradition a évolué quand il s’agit de la place de l’enfant et du jeune dans la production et la reproduction des moyens de subsistance ; identifier les sources de la prédisposition des enfants et des jeunes à l’exploitation ; identifier les conventions internationales adressant l’implication des enfants et les jeunes dans le marché du travail ; ce qu’elles veulent dire dans la pratique, les dilemmes développementaux qu’elles posent et comment ces dilemmes peuvent être résolus ; affiner les interventions de leur propre recherche par la production de rapports publiables sur un aspect donné du thème de la session 2004.

décembre 28 2009



Commentaires