Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Le Collectif pour le renouveau africain (CORA) organise une série de débats pour commémorer son lancement.

12-17 Avril, 2021 15:00 GMT

Nombre de visites : 532

Inscrivez-vous ici pour participer aux conversations

Le Collectif pour le Renouveau Africain (CORA) est un collectif intellectuel panafricain composé de plus de 100 écrivains, spécialistes des sciences sociales et naturelles, historiens, médecins et artistes du continent et de la diaspora. CORA cherche à promouvoir la créativité et les savoirs africains à travers la production de recherches de qualité, et à susciter des changements positifs au sein des nations africaines et au service des populations africaines.

CORA cherche à produire des réflexions qui peuvent aider à briser le cycle des modèles de développement exogènes qui ont perpétué l’exploitation et l’extraction, favorisé la dépendance, généré des crises récurrentes, appauvri les populations africaines et étouffé la créativité intellectuelle, technologique et artistique. Le Collectif est fermement convaincu que le savoir endogène doit être au cœur de la conception et du fonctionnement des politiques sociales, culturelles et économiques du continent ainsi que des institutions qui les mettent en œuvre. Le savoir peut développer et apporter des idées puissantes et transformatrices qui redéfinissent les modalités de notre présence dans le concert des nations.

Du 12 au 17 avril 2021, le collectif organisera une série de débats intéressants et stimulants.
Ces discussions sont un dialogue intergénérationnel et interdisciplinaire entre des intellectuels et des leaders d’opinion, notamment : Boubacar Boris Diop, romancier, journaliste et scénariste sénégalais ; Ameenah Gurib-Fakim, scientifique spécialiste de la biodiversité et 6e présidente de l’île Maurice ; Adame Ba Konaré, historienne et écrivaine, ancienne Première Dame de la République du Mali ; Ngugi Wa Thiong’o, écrivain et universitaire kenyan ; Issa Shivji, auteur et universitaire tanzanien ; Scarlett Cornelissen, professeur de sciences politiques ; Fadhel Kaboub, président de l’Institut mondial pour la prospérité durable ;
Théophile Obenga, professeur émérite au Centre d’études africaines ; Raphaël Eklu-Natey, auteur de Pharmacopée Africaine ; Carlos Nuno Castel-Branco, économiste et professeur mozambicain et bien d’autres encore ; et bien d’autres encore.

Les intervenants se pencheront sur le rôle et les responsabilités des intellectuels africains dans l’évolution du continent et sur les différentes manières d’exploiter les ressources en termes de savoirs dans un contexte de crise économique et sanitaire mondiale et au-delà. La série de lancement de CORA accueille des individus, des groupes, des organisations de la société
civile, des institutions publiques et politiques ainsi que des membres de la presse.

CORA est heureux de s’associer à la Coalition pour le dialogue sur l’Afrique (CoDA), à l’Open Society Initiative for West Africa (OSIWA), au Conseil économique, social et culturel (de l’Union africaine) (ECOSOCC) et à la Fondation Rosa Luxemburg en tant qu’institutions partenaires pour sa série d’événements de lancement.
Inscrivez-vous ici pour participer aux conversations.

12 avril (15:00 GMT/UTC) Rôle et responsabilités des intellectuels africains.

S’appuyant sur une longue tradition d’engagement panafricain, le panel réfléchira à la manière dont cette période de crise profonde peut être saisie pour repenser un changement de direction pour l’Afrique et le monde, de manière à rompre radicalement avec les orthodoxies dominantes et à réfléchir à un nouvel avenir. Les orateurs de cette session sont
Boubacar Boris Diop, Issa Shivji, Adame Ba Konaré, Elisio Macamo et Firoze Manji.

13 avril (15:00 GMT/UTC) L’Afrique dans le (dés)ordre mondial.

Dans un monde où chaque région et grande puissance a une vision de son statut dans le monde, et une compréhension de la façon dont l’Afrique peut les aider à réaliser leur vision, quelle devrait être la vision de l’Afrique par l’Afrique et les Africains eux-mêmes ? Les orateurs de cette session sont
Abdoulaye Bathily, Siba Grovogui, Scarlett Cornelissen, Ismail
Rashid, Sam Opondo et Lina Benabdallah.

14 avril (15:00 GMT/UTC) Où en est le panafricanisme ?

Au moment des indépendances africaines, l’unité politique du continent était perçue par les leaders politiques et intellectuels panafricanistes tels que Kwame Nkrumah et Cheikh Anta Diop comme une alternative et un rempart contre le néocolonialisme et la fragmentation politique. À l’heure de la résurgence de diverses formes d’impérialisme, comment remettre l’agenda panafricaniste au centre des priorités des populations africaines et des luttes populaires ? Les orateurs de cette session sont
Théophile Obenga, Odile Tobner ; Amzat Boukari-Yabara ; Lewis Gordon ; David Anthony ; Amina Mama.

15 avril (15:00 GMT/UTC) Repenser le développement économique africain à travers et au-delà de la Covid-19

La pandémie de COVID-19 a mis en évidence la dépendance structurelle du continent vis-àvis de l’économie mondiale. Elle rend urgente la nécessité pour le continent de produire localement tous les biens et services essentiels, y compris les produits alimentaires de base et les médicaments essentiels, grâce à la mobilisation de financements locaux. Comment le continent peut-il gérer au mieux la transition que le monde traverse ? Comment repenser les structures économiques, les instruments de gestion de l’économie et les politiques économiques pour mieux réorganiser la production et une distribution équitable des ressources ? Parmi les intervenants de cette session figurent
Fadhel Kaboub, Carlos Nunos Castel-Branco, Lyn Ossome, Nnimmo Bassey et Souad Aden-Osman

16 avril (15:00 GMT/UTC) Le rôle des langues africaines dans la transformation sociale

Dans la dynamique de reconfiguration d’une grammaire des imaginaires panafricains, la négligence des langues africaines est un défi à relever. Comment repenser l’enseignement et l’usage des langues africaines pour répondre à la demande d’autonomie collective ? Plus largement, comment repenser le système éducatif colonial hérité et son épistème afin de mieux utiliser les savoirs endogènes dans les cursus scolaires et universitaires ? Parmi les intervenants de cette session figurent
Ngugi Wa Thiong’o, Boubacar Boris Diop, Ramanga Osotsi, Ezra Alberto Chambal Nhampoca.

17 avril (15:00 GMT/UTC) Exploiter le potentiel de la science, de la technologie et des savoirs endogènes.

La crise sanitaire a révélé la nécessité d’une compréhension globale de la science sous ses nombreuses formes. Le panel réfléchira à la manière dont les scientifiques africains peuvent participer à l’effort collectif pour vaincre la pandémie de COVID-19, mais aussi à la manière de renforcer les capacités de recherche médicale et pharmaceutique et les soins de santé sur le continent. Il réfléchira plus généralement à la manière dont l’Afrique peut intégrer les
techniques et technologies importées avec celles africaines et les savoirs non formalisés, notamment les pratiques médicinales, dans la recherche du développement de solutions adaptées aux contextes africains. Les orateurs de cette session sont
Ameenah Gurib-Fakim ; Raphaël Eklu-Natey ; Ramadjita Tabo ; Lul P. Riek ; Mariam Mayet.


FIN------------------------------------------------------------------

À propos du Collectif pour le Renouveau Africain (CORA)

CORA est un collectif intellectuel panafricain composé de plus de 100 universitaires, spécialistes des sciences sociales et naturelles, historiens, écrivains, médecins et artistes de toute l’Afrique et de sa diaspora. Le collectif se consacre à la promotion de la créativité et des savoirs africains, par la production d’une recherche de qualité, et à susciter un changement positif au sein des pays africains et au service des populations africaines.

Pour les demandes d’information de la presse, veuillez contacter :

Kwame Senou
Relations Presse – Afrique Francophone
cora@opinionandpublic.com

Contact CORA
Courriel : cora@corafrika.org
Site Internet : www.corafrika.org


CORA Brochure 2021 PDF 1.3 Mo
CORA Brochure FR PDF 1.6 Mo
Media Alert_FINAL_EN PDF 342.4 ko
Media Alert FR PDF 104.1 ko
ALERTA MEDIATíCA PDF 98 ko


Commentaires