Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Genre, migration et développement socioéconomique en Afrique : Reflet, résultante et résultat des circuits complexes d’une globalisation dichotomique

Ce livre est issu du Symposium sur le genre du CODESRIA.
Genre, migration et développement socioéconomique en Afrique : Reflet, résultante et résultat des circuits complexes d’une globalisation dichotomique. Sous la direction de Marèma Touré Thiam. CODESRIA, Dakar, 2021, 224p.,ISBN : 978-2-86978-858-9
Buy a copy using this link https://bookshop.codesria.org
Achetez une copie sur https://bookshop.codesria.org

Nombre de visites : 4964

Cet ouvrage est le fruit d’un processus participatif, rassemblant plusieurs auteurs d’horizons différents, mais résolument convaincus de la pertinence de s’intéresser, hier comme aujourd’hui, à la problématique du genre et de la migration. Si migration reste une affaire d’hommes, la migration des femmes s’intensifie en Afrique au cours de la dernière décennie avec l’accélération de la mondialisation libérale. De multiples conventions ont été adoptées et des protocoles additionnels élaborés pour préciser les contours des migrations internationales mais en dépit de l’évolution du cadre juridique, les droits humains des migrants, plus particulièrement ceux des migrantes, ne sont toujours pas encore effectivement assurés. L’inventaire des situations de vulnérabilité des femmes migrantes et des formes de violations de leurs droits humains révèle un vaste éventail de causes et renvoient à plusieurs référentiels.

La publication du présent ouvrage est un moment clé pour contribuer à l’évolution du cadre conceptuel « genre et migration ». Des tentatives de réponses y sont apportées en vue d’assurer l’effectivité des droits des migrantes et des migrants en Afrique notamment à partir de données scientifiques nécessaires pour informer des politiques publiques pertinentes et efficientes.

Marèma Touré Thiam est docteur en sociologie, diplômée en sciences de l’éducation et spécialiste des sciences humaines et sociales au bureau d’Afrique de l’Ouest de l’UNESCO, elle a soutenu l’une des premières thèses africaines sur le genre, dès 1996 à la Sorbonne. Marèma Touré Thiam est actuellement chef de la section des sciences humaines et sociales au bureau régional de l’UNESCO/Breda à Dakar.




Commentaires