Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Afrique-Chine : Chercheurs et "Think Tanks" vont coopérer

Communiqué de presse

Nombre de visites : 3136

Dakar (17 août 2010, CODESRIA) ---Chercheurs et "Think Tanks" travaillant sur les relations croissantes entre l’Afrique et la Chine auront l’occasion de réfléchir sur cet important sujet lors d’une réunion prévue du 28 au 30 mars 2011 à Nairobi, la capitale kenyane.

Cette conférence, conjointement organisée avec les institutions académiques chinoises, lancera aussi, formellement, un Forum de recherche et de dialogue destiné à développer un fonds solide de connaissances sur les relations entre l’Afrique et la Chine.

« Il est grand temps qu’un dialogue entre chercheurs africains et leurs collègues chinois soit engage », estime le Professeur Osita C. Eze, Directeur Général de l’Institut nigérian des relations internationales, un des universitaires initiateur du projet. « Pour que l’Afrique devienne un acteur mondial, il nous faut mieux connaître nos interlocuteurs des autres pays et régions du monde afin que les décideurs africains soient mieux informes sur eux », ajoute le Dr. Ebrima Sall, Secrétaire Exécutif du CODESRIA, première institution panafricaine de recherche en sciences sociales.

La conférence de Nairobi a été proposée par le Comité de pilotage provisoire représentant un groupe d’universitaires africains ayant pris part à la cérémonie de lancement, à Beijing le 31 mars 2010, d’un programme conjoint d’échanges et de recherches académiques. Lequel est, lui-même, une mesure novatrice adoptée par le 4ème Forum sur la coopération entre la Chine et l’Afrique (FOCAC), la plateforme intergouvernementale régissant les relations sino-africaines, au cours de sa réunion dans la ville égyptienne de Charm el-Cheikh, en novembre 2009.

A la réunion de Beijing, les universitaires africains n’ont pas hésité à apporter leur soutien au mécanisme de coopération propose par la partie chinoise. Ils n’en ont pas moins appelé à une large consultation avec leurs pairs africains pour assurer une plus grande adhésion au projet sur le continent. Cette décision a été prise lors d’une réunion privée des africains participant à la cérémonie de Beijing. Il y avait également été convenu que le Comité de pilotage se réunirait, à l’invitation du CODESRIA, pour établir un plan de route pour une meilleure mise en œuvre du nouveau mécanisme institutionnel.

Dans ce contexte, la réunion de Dakar, tenue le 10 juillet 2010, a décidé de réunir les universitaires et "Think Tanks" travaillant sur les relations sino-africaines, a travers l’Afrique. En plus de Osita C. Eze et de Ebrima Sall, les autres membres du Comité de pilotage, provenant de toutes les régions d’Afrique, sont James Shikwati, Directeur du Réseau inter-régional économique basé à Nairobi, Kenya ; Scarlett Cornelissen, Directrice par intérim du Centre d’études sur la Chine de l’Université de Stellenbosch en Afrique du Sud ; le journaliste sénégalais et spécialiste des relations sino-africaines, Adama Gaye ; Mohamed Salih, professeur à l’Institut d’études sociales (Université de Leiden, La Haye, Pays-Bas) ; Stephen Ngwanza, professeur à l’Institut des relations internationales du Cameroun ; et Mohamed Benhamou, Directeur du Centre d’études stratégiques, Rabat, Maroc.

Près d’une trentaine d’universitaires africains ont pris part à la cérémonie de Beijing, de même que des membres du corps diplomatique africain accrédités dans la capitale chinoise. Le Doyen par intérim du corps diplomatique africain, l’angolais Joao Manuel Bernardo, s’est adressé à l’assemblée. Parmi les participants il y avait également les représentants du Comité de suivi du Forum de coopération Chine-Afrique et de nombreux universitaires chinois, y compris le Professeur Yang Guang, Directeur Général de l’Institut d’études africaines et d’Asie occidentale, de l’Académie chinoise des sciences sociales. L’évènement était présidé par Monsieur Wu Bangguo, membre influent du Conseil d’Etat et du Bureau politique du Parti communiste chinois. Le Directeur général du Ministère chinois des Affaires étrangères et Secrétaire Général du FOCAC, l’Ambassadeur Lu Shaye était également présent.

Le Forum sur la coopération Chine-Afrique a été créé en 2000 et, depuis lors, les échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique ont sensiblement augmente. Jusqu’ici, de nombreux africains réclamaient une réponse conceptuelle aux enjeux et aux opportunités associés à l’engagement de la Chine en Afrique. L’initiative d’un dialogue entre les universitaires et les centres de recherche doit être analysée a travers une telle perspective.

Contacts

Pour plus d’informations, contacter :

Ebrima Sall
Secrétaire Exécutif
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA)
Avenue Cheikh Anta Diop,
B.P. 3304, CP18524 Dakar, Sénégal
Tel : +221-33 824 03 74
Fax : +221-33 824 12 89
Courriel : executive.secretary@codesria.sn

août 20 2010



Commentaires