Weiss Architecture Studio

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae lorem.

Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique

Originaire d’Afrique du Sud, Cheryl Hendricks est la directrice exécutive de l’Institut pour la justice et la réconciliation (IJR). Avant cela, elle était directrice exécutive de l’Institut africain d’Afrique du Sud (AISA). Elle était auparavant professeur de politique et de relations internationales à l’université de Johannesburg et a consacré huit années de service à l’Institut d’études de sécurité, où elle était chargée de recherche principale dans le programme de gestion des conflits et de consolidation de la paix, et responsable du programme de sécurité humaine en Afrique australe. Elle a également travaillé à l’Institut pour la justice et la réconciliation, au Centre pour la résolution des conflits et a enseigné pendant de nombreuses années au département d’études politiques de l’université de Western Cape. Le professeur Hendricks a travaillé avec des organisations intergouvernementales (par exemple, l’UA, la SADC, ONU Femmes), des instituts de recherche (par exemple, l’ISS, le CODESRIA, l’Africa Leadership Centre – Nairobi) et des organisations de la société civile (par exemple, le Club de Madrid et l’Africa Forum (anciens chefs d’État), la SADC Gender Protocol Alliance, Isis Wicce). Le professeur Hendricks a acquis une connaissance approfondie de la gestion des conflits, de la sécurité, de l’égalité des sexes, de la gouvernance et de la consolidation de la paix, apportant constamment une contribution importante à la société par le biais de sa citoyenneté institutionnelle et universitaire et de ses associations professionnelles. Ses travaux et présentations largement publiés comprennent des points de vue constructifs sur la paix et la sécurité en Afrique, la paix et la sécurité des femmes, la réforme et la gouvernance du secteur de la sécurité, les architectures de sécurité régionales, l’engagement sud-africain dans le développement post-conflit et la décolonisation des connaissances. Entre autres publications, elle est l’éditrice invitée avec feu Naffet Keita d’un numéro spécial d’Afrique Développement 42(3), 2017.