Weiss Architecture Studio

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae lorem.

Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique

Note sur la COVID-19 et le CODESRIA

Note sur la COVID-19 et le CODESRIA

La programmation du Conseil, comme celle d’autres organisations, a été affectée par les restrictions liées à la pandémie de COVID. De mars 2020 à février 2022, un « mandat de travail » à domicile’ avait été en vigueur pour la plupart du personnel du Secrétariat basé à Dakar. Suite à l’assouplissement progressif des restrictions, le personnel a repris ses fonctions vers la fin du mois de février 2022.

La pandémie a contraint le Conseil à revoir à la hausse la technologie qu’il utilise pour mener ses activités et à accroître sa présence en ligne. Il a réussi à produire trois instituts thématiques annuels en ligne – l’Institut de la gouvernance démocratique, l’Institut du genre, et la 4ème école d’été du CODESRIA/CASB en études africaines et études régionales en Afrique. Cela a été rendu possible grâce aux efforts déployés par le CODESRIA avant la pandémie pour moderniser son équipement numérique, ce qui a assuré une transition en ligne presque sans faille de certains travaux du Conseil. Le Conseil espère améliorer son efficacité numérique à l’avenir.

Si cette évolution technologique a permis au Conseil de mettre en œuvre la majeure partie de son plan de travail lorsque la pandémie s’est étendue à l’Afrique, certaines des activités essentielles qui nécessitent d’importants déplacements de participants et de grandes réunions ont été mises en suspens. Cela inclut le report de la 16ème Assemblée générale de décembre 2021 à une date qui sera discutée par le Comité exécutif lors de sa 96ème réunion qui se tiendra en avril 2022. Par la suite, la nouvelle date proposée sera soumise à l’approbation de la communauté du CODESRIA.

En tant qu’institution de recherche de premier plan, notre responsabilité est de contribuer à définir les réponses dont le continent a besoin pour faire face à la crise du COVID-19 et à ses conséquences. Dans cette optique, le Conseil prévoit, en 2022, de relancer l’Institut Santé, Politique et Société, qui poursuivra sa réflexion sur la maladie et le mal et renforcera l’analyse contextuelle de leurs sources et conséquences.